Comment trader sur des devises


Les devises principales et de contrepartie

Dans le trading de devises, les traders ont toujours à faire à une paire de devises – par exemple EUR/USD ou USD/JPY. La devise de gauche est appelée « devise principale » et celle de droite « devise de contrepartie », et c’est cette dernière qui est comparée à l’autre. Par exemple, si EUR/USD était à 1:1.35, cela signifie qu’à ce moment 1€ (l’Euro étant la devise principale) valait 1.35$ (l’USD étant la devise de contrepartie).

Comment fonctionne l’effet de levier

How Leverage Works

COMMENT FONCTIONNE L’EFFET DE LEVIER

COMMENT FONCTIONNE L’EFFET DE LEVIER

Si vous tradiez sur des actifs solides, possédant réellement la monnaie que vous négociez, vous seriez limité par la quantité d’argent que vous pourriez placer. Si vous possédiez par exemple 50£, vous ne pourriez trader que ces 50£.

L’effet de levier vous permet de négocier sans être limité par vos fonds réels ; les traders peuvent ainsi ouvrir des positions bien plus importantes que l’argent qu’ils ont à disposition leur permettrait normalement de le faire.

Des paires différentes de devises peuvent avoir différents taux d’effet de levier en fonction des risques : les taux maximum proposés par ETX Capital vont de 14:1 EUR/HUF (Euro/Forint hongrois) à 200:1 pour des paires telles que EUR/USD ou GBP/USD. Par exemple, si je possède 50£ et souhaite négocier la paire GBP/USD, avec l’effet de levier maximum proposé je pourrai ouvrir une position valant deux cent fois mes 50£, selon le taux de change au moment donné. En d’autres termes, l’effet de levier permet aux traders de négocier à une échelle bien supérieure.

Les traders contrôlant un si gros enjeu avec un si petit investissement de départ, les aspects à la fois positifs et négatifs de l’effet de levier sont accentués. Si la négociation se déroule comme prévu, les profits peuvent être substantiels, mais en cas de mouvements défavorables, les pertes risquent d’être considérables.

Lorsqu’on trade, il faut garder à l’esprit qu’augmenter l’effet de levier, c’est augmenter les risques.

Le trading de devises : short ou long

Comme pour la négociation de CFD, il n’y a que deux options lorsque l’on trade des paires de devises : acheter ou vendre.

Si l’on achète la devise principale cela, signifie que l’on ouvre des positions « longue » dans cette devise – et, par extension, que l’on vend la devise de contrepartie. Ouvrir une position courte signifie l’inverse – on vend la devise principale et on achète la devise de contrepartie.

FR_Going-Long

Les positions longues

Considérons un exemple où l’on ouvre une position longue en utilisant la paire EUR/USD :

Imaginons que les marchés soient très fébriles à l’approche des chiffres US/GDP et d’une élection à venir qui risque d’être remportée par un parti traditionnellement hostile aux grandes entreprises.

Vous décidez donc que l’Euro risque de se renforcer face au Dollar et choisissez par conséquent une position longue sur EUR/USD, qui s’échange alors à un prix d’offre et demande de 1.6764/1.6770. Vous décidez de profiter pleinement de l’effet de levier qui vous est proposé : vous « achetez » 10,000€ à ce niveau de 1.6770, avec un taux d’effet de levier de 200:1.

L’équation suivante détermine quel doit être le montant de votre dépôt initial :

(quantité que je veux acheter x taux de change de la devise de contrepartie/taux d’effet de levier)

Soient (10,000 x 1.6770/200), ce qui nous donne €83.85. Voilà le montant nécessaire au dépôt initial. Imaginons que tout se passe comme vous l’aviez prévu, l’Euro se renforçant face au dollar. Le taux d’offre et demande est désormais de 1.6811/1.6817 et vous décidez de clôturer votre position, en « vendant » vos 10,000€ au prix de 1.6811.

(Niveau auquel j’ai vendu – niveau auquel j’ai acheté) x la quantité achetée

Soient, (1.6811-1.6770) x 10,000 = 41$

Si toutefois les marchés ont évolué dans la direction opposée et que c’est le Dollar qui s’est renforcé face à l’Euro, lorsque le taux atteint 1.6720/1.6726, je décide de limiter mes pertes et de vendre mes 10,000€. Mes pertes seront alors les suivantes :

(niveau auquel j’ai acheté – niveau auquel j’ai vendu) x la quantité achetée

Soient, (1.6770-1.6720) x 10,000 = 50$

FR_Going-Short

Les positions courtes

Imaginons maintenant que la production commerciale aux États-Unis semble remonter, alors que la zone Euro a été frappée par des conditions climatiques difficiles au cours du dernier mois. Vous pensez que le dollar va se renforcer face à l’Euro et décidez donc de vendre 10,000€ au prix de 1.4989, avec un taux d’effet de levier de 1:50.

(10,000 x 1.4989/50) = 299.78€

Si vous avez visé juste et que l’Euro s’affaiblit face au Dollar et que vous « achetez » 10,000€ afin de clôturer votre position, au prix de 1.4902, avec une perte de 87 points de pourcentage. Votre profit sera calculé comme suit :

(1.4989-1.4902) x 10,000 = 87$

Si au contraire, l’Euro se renforce tout de même face au Dollar et que vous êtes donc perdant et décidez d’acheter les 10,000€ et de clôturer au taux d’offre et demande de 1.5114/1.5120, voici le montant auquel s’élèveront vos pertes :

(1.5120 – 1.4989) x 10,000 = 131$

Inscrivez-vous sur

Inscrivez-vous sur